Les activités

La Diaspora mauritanienne… une ambition en veille?!

Depuis le début du siècle, les communautés mauritaniennes émigrées ont essayé à maintes reprises de créer leur propre réseau de communication et de partage, au même titre que les communautés expatriées d’autres nationalités.

Le nombre de professionnels hautement qualifiés de la diaspora mauritanienne est important et exceptionnel, voire même extraordinaire une fois rapporté à la population générale de la Mauritanie ou à la population générale d’expatriés. Cette réalité est surtout intéressante si l’on sait que les mauritaniens ne cherche pas un refuge permanent dans d’autres pays que le leur, même s’ils y passent des décennies.

Les mauritaniens définitivement installés à l’étranger et totalement intégrés dans leurs pays d’accueil au point d’y avoir engendré des générations d’enfants et de grands enfants, restent minoritaires. Une exception est à faire toutefois : la communauté d’Arabie Saoudite, pour des raisons religieuses et spirituelles, s’y installe pour vivre dans la Cité du Prophète (saws) et voyager entre Médine et la Mecque.

Plus d’une fois un organisme actif et rassemblant les compétences mauritaniennes résidentes à l’étranger et concevant des stratégies d’aide à la Mauritanie en faisant appel à leur expertise, a été imaginé . Malheureusement, toutes les tentatives de réalisation de ce projet se sont soldées par un échec. Le plus triste est que ces individualités éparpillées dans tous les coins du monde, constituent une richesse exceptionnelle dont la nation mauritanienne peut assurément profiter.

Ainsi, un groupe de ces professionnels hautement qualifiés ont décidé de prouver que ce rêve longtemps ajourné, était possible. C’est dans ce but qu’ils ont créé le site que vous parcourez à présent, et ceci n’est qu’un début. En effet, il y a de grands projets à l’horizon. Si nos objectifs venaient à se réaliser, par un effort collectif (INCHAA ALLAH), ce sera un grand service rendu à la Mauritanie et à ses citoyens. Ils savent que ce n’est que peu de ce qu’ils doivent à la nation.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page